La faune et la flore autour du lac

Le Domaine de Veirières, ce n’est pas que la pêche, c’est aussi la possibilité de se retrouver en famille ou entre amis dans un site naturel exceptionnel, de faire du tourisme vert, ou de pratiquer votre sport favori.

A partir du Domaine vous pouvez randonner à pieds, à cheval ou en vélo, accompagnés ou non et profiter des paysages magnifiques offerts par les Monts du Cantal. Pour les sportifs, de nombreuses randonnées sont possibles au départ du domaine et peuvent être effectuées à pied, à cheval, en VTT, ou en raquettes l’hiver.

En prenant la voiture vous pourrez également visiter une région dotée d’un patrimoine naturel et culturel riche et varié.

Pour les amateurs de Nature, vous pourrez découvrir la Faune et la Flore très riche du Lac et de ses environs.

IF

Vous aurez peut être la chance d’apercevoir la Loutre, un ragondin ou un renard.

Il est possible aussi d’observer sur le lac de nombreuses espèces d’oiseaux en particulier limicoles rapaces anatidés et passereaux, le site faisant partie d’une zone naturelle d’ intérêt faunistique et floristique.

FABRICE GENEVOIS, Guide Naturaliste vous fait découvrir sa passion : le suivi des oiseaux Migrateurs sur le lac de Veirières. Fabrice Genevois a réalisé entre le 1/09 et le 3/10 un suivi de la migration post nuptiale des passereaux paludicoles sur le Lac de Veirieres.

zone_de_capture_2

Ce suivi avait pour objectif d’évaluer le potentiel du Lac de Veirieres (et notamment la saulaie mixte de la rive sud) en tant que halte migratoire pour les oiseaux, sous l’égide du centre de recherche par le baguage des Populations d’oiseaux (Museum d’histoire naturelle de Paris).

Le Lac de Veirieres est visiblement un lieu de passage très prisé par les migrateurs à l’échelle du Nord du département, certainement à cause de ses potentialités trophiques, notamment sa richesse en insectes et petits invertébrés,

L’espèce la plus abondante dans la saulaie est le Pouillot véloce (plus de la moitié des captures), mais les captures les plus remarquables concernent les Gorgebleues, car ce n’est pas un oiseau nicheur chez nous en Auvergne, et qui est rare chez nous même au passage. 407 captures dont 23 espéces ont été réalisées entre le 01/09 et le 3/10/2012. Ce travail remarquable est illustré par les photos ci dessous.

 

accenteur-mouchet-2
ACCENTEUR MOUCHET
torcol
TORCOL
accenteur_mouchet_bis
ACCENTEUR MOUCHET
fauvette___t_te_noire_m_le
FAUVETTE
fauvette_des_jardins
FAUVETTE DES JARDINS
fauvette_grisette
FAUVETTE GRISETTE
gorgebleue
GORGEBLEUE
gorgebleue_m_le
GORGEBLEUE
jeune_rougegorge
JEUNE ROUGEGORGE
pouillot_fitis
POUILLOT FITIS
pouillot_v_loce
POUILLOT VELOCE
pouillot_v_loce_1ere_ann_e
POUILLOT VELOCE
pouillot_v_loce_adulte
POUILLOT VELOCE ADULTE
pouillot_v_loce_bis
POUILLOT VELOCE
queue_de_gorgebleue
QUEUE DE GORGEBLEUE
rousserolle_effarvate
ROUSSEROLE
saulaie_mixte_sur_la_rive_sud
SAULAIE MIXTE SUR LA RIVE SUD

Les commentaires sont fermés